Interview : OFFROAD

Your Content Goes Here

Lucie P-L : « Pourriez-vous vous présenter? »

Valentin S : « Valentin SCHWARTZ, je suis ingénieur mécanique de formation. J’ai passé quatre ans dans le groupe COLAS en tant que chef de projet innovation. Et depuis septembre on travaille sur la société OFFROAD avec Pierre-Adrien.

Donc Pierre-Adrien Nadal, moi je suis ingénieur de formation informatique, vision par ordinateur, intelligence artificielle. J’ai d’abord travaillé cinq ans dans le médicale sur des systèmes embarqués avec une grosse composante intelligence artificielle et aussi des systèmes d’imageries médicales en 3D. Et après j’ai complètement changé de secteur, j’ai rejoint le groupe COLAS, en tant que directeur innovation pour une filiale. Et avec Valentin du coup, on a travaillé sur la modernisation des activités des travaux publiques. La modernisation des systèmes. A la suite de cela nous avons créé l’entreprise OFFROAD.

Nous notre objectif c’est de contribuer à la transformation des travaux publique (qui reste traditionnel) en apportant de nouvelles solutions de numérisation 3D et de robotique. Nos premiers produits vont permettre de cartographier numériquement en 3D les chantiers (pour pouvoir mieux suivre l’avancement, contrôler la qualité et aussi faciliter le travail des géomètres en leur proposant, à la fois, ces jumeaux numériques et des outils de création automatiques des plans).

Sur SOLIDWORKS, nous on a une partie informatique, électronique et mécanique. Donc 3DEXPERIENCE SOLIDWORKS intervient surtout sur la dernière partie. Globalement le besoin c’est de faire de la conception 3D mais aussi du dimensionnement mécanique en fonction des contraintes d’utilisation de nos systèmes, l’intégration d’éléments électroniques et aussi un peu de rendu 3D pour la communication. »

L : « Pourquoi avoir choisi 3DEXPERIENCE ? »

V : « En fait, de par mes expériences passées j’avais une assez grosse expérience, justement, sur SOLIDWORKS (je savais que c’était un logiciel que je maitrise et qui permet de répondre à mes besoins).

Donc je me suis naturellement tournée vers SOLIDWORKS pour prendre une licence, et à ce moment-là on m’a parlé de la 3DEXPERIENCE avec la solution cloud. Cela m’a semblé intéressant, car c’est vrai que l’on travail de plus en plus sur le cloud (ne serais ce qu’avec Microsoft 365) et qu’effectivement on est assez ouvert pour le télétravail (ça semblait une solution intéressante). »

L : « Quels sont les résultats et les bénéfices que vous avez pu observer ? « 

V : « Première chose, pour l’instant, partie mécanique je suis tout seul. On a un stagiaire qui va arriver d’ici un mois. Donc le coté collaboratif, je n’ai pas trop pu en tirer le bénéfice (même si je sais que ça va être le cas quand le stagiaire sera là ou quand il y aura d’autres recrutement en mécanique).

Mais il y a déjà un coté intéressant, que ne permettait pas SOLIDWORKS avant, sur le côté versionning on peut faire des révisons sur différentes pièces et vraiment avoir un suivi de la conception du début à la fin. »

L :  » Un petit mot sur votre expérience utilisateur ? »

V : « Oui, c’est pour moi la gestion des fichiers. En effet, avant c’est vrai tout était en local fallait faire du copier-coller à chaque fois qu’on modifiait une pièce si on ne veut pas perdre le reste etc. C’était assez lourd et complexe. Ça prenait aussi de la place en termes de taille de donnée et maintenant justement avec la 3DEXPERIENCE le fait de pouvoir faire des révisions de pièces et avoir un historique de toutes les modifications qui ont été apporté sur chacune des pièces et chaque assemblage c’est vraiment intéressant. Et cela le sera d’autant plus quand il y aura l’aspect collaboratif. On pourra travailler et être amener à être plusieurs à travailler sur un même assemblage et de voir effectivement qui a fait quoi et pourquoi.

Cela permet aussi plus simplement d’avoir et de mieux relier des systèmes qui sont déployés sur le terrain avec un contrôle des états de conceptions et du coup d’aller plus vite dans les développements parce que à chaque instant on saura directement relier une pièce qui est sur le terrain à un état de conception et avoir plus de temps entre les mises à jour mécanique. »

L : « Quels sont selon vous les deux-trois aspects qui caractérisent la plateforme ? »

  • « L’aspect gestion de fichier, gestion de données : plus souple et plus simple
  • L’aspect collaboratif
  • Le logiciel de simulation de la 3DEXPERIENCE est bien meilleur que ce qui avait avant sur SOLIDWORKS »

L : « Un petit mot sur votre expérience XDI ? »

V : « Alors, j’ai eu pas mal de problèmes sur la mise en place. En revanche, XDi et même certaines personnes de Dassault, ont quand même étaient assez, voire franchement disponibles et à mon écoute et réactif. Le coté résolution de problème par une communauté c’est pas mal c’est bien, mais c’est vrai que aussi parfois on aime avoir un interlocuteur privilégié au téléphone.

Je sais aussi que si j’ai un problème urgent ou très embêtant je peux appeler mon chargé d’affaire chez XDi. Globalement sur l’accompagnement et le service on est pas mal. »

L : « Un petit mot à rajouter ? »

V : « ça serait d’aller encore plus loin dans la gestion des versions des fichiers. C’est vrai que c’est un aspect dont on a pas mal parlé car c’est vraiment important pour nous aujourd’hui et encore plus pour la suite de pouvoir itérer rapidement sur des produits tout en gardant un contrôle qualité très important.

Et ensuite c’est sur plus il y aura de fonctionnalité qui seront développé là-dessus qui permettront par exemple en prenant un ancien fichier de pouvoir voir directement en 3D les modifications qi ont été faite par rapport à une version antérieure plus les choses qui nous seront utilisé dans la partie conception.

C’est ce qu’on disait tout à l’heure, c’est vrai que si Dassault ou les développer en tout cas de la 3DEXPERIENCE devaient s’inspirer sur la partie gestion de fichiers, versionning de quelque chose, ça serait peut-être ce qui se fait dans le monde de l’informatique. Où là cet aspect est très poussé et ça serait vraiment très intéressant que cela soit transcrit au domaine de la méca, de la conception 3D. Il y a un premier pas dans ce sens-là avec 3DEXPERIENCE, et c’est vrai que nous en serait intéressait pour que cela aille plus loin. »

Cassandre Maximoff
Marketing & Communication Officer

J’ai le plaisir de gérer la com’ de XDI sur tous les canaux de communication notamment ici, sur le siteweb !

Bonne lecture :)

Leave A Comment

Related Posts